Archives 2008

CIRCUIT SCIENTIFIQUE BORDELAIS - 20 NOVEMBRE 2008 – Bât A12


Atelier 35 : Chimie et lumière (1er étage Est, salle 1.14)

Les chimistes développent des molécules qui interagissent avec la lumière afin de créer des "feuilles artificielles", sources d’énergie et d’électricité, des écrans et des lampes révolutionnaires, des lunettes intelligentes, des nano-lasers, des détecteurs de fluorescence pour la criminologie. L’atelier présentera des expériences visuelles : spirale chimiluminescente, fontaine lumineuse, détecteur de sang,…
A. del-Guerzo, N. Mc-Clenaghan.


Atelier 34 : Des petites molécules qui miment la nature (palier 1er étage)

Les catalases sont des enzymes qui jouent un rôle crucial dans la protection de notre organisme contre les radicaux libres. L’expérience proposée montrera que des petits catalyseurs synthétiques reproduisent l’activité de ces enzymes en décomposant l’eau oxygénée en eau et oxygène. L’impact de ces recherches sur notre vie quotidienne sera discuté.
Jean-Marc Vincent.


Atelier 33 : Le polymère préféré de Harry Potter (bibliothèque 1er étage Ouest)

Comment fait Harry Potter pour remplacer la bave de crapaud, indispensable à la préparation d’un grand nombre de ses potions magiques, quand il n’a plus de crapaud sous la main ? Il fait de la chimie des polymères… Ce sont des macromolécules devenues les éléments essentiels d’un grand nombre d’objets. Le terme désigne des matières abondantes de structures chimiques variées, des protéines les plus ténues aux fibres de kevlar haute résistance. Certains polymères sont utilisés en solution comme dans les shampooings ; d’autres forment des matériaux solides. Pour illustrer la chimie des polymères, il sera proposé de préparer du Slime®, un polymère liquide d’aspect gélatineux et dégoulinant aux propriétés physiques étonnantes, expliquant qu’il soit le polymère de prédilection de Mr. Potter.
M. Szlozek-Pinaud, V. Desvergnes.


Atelier 32 : Les secrets des feux d’artifices (bibliothèque 4ème étage Ouest)

L’atelier présentera les sels utilisés dans les feux d’artifices, l’excitation et l’émission colorée des atomes, la corrélation avec les spectres atomiques. On montrera comment fabriquer du jaune, du rouge et du vert.
M. Dalibart, J. Mascetti.


Atelier 36 : Ordinateurs, atomes et molécules (3ème étage Ouest, salle modélisation)

Comment faire une expérience chimique sur ordinateur ? L’atelier présentera les outils modernes de calcul sur ordinateur qui permettent de simuler les propriétés des molécules : leurs structures, leurs réactions chimiques, leurs mouvements (dynamique), leurs propriétés physiques.
P. Aurel.


Atelier 37 : Chimie et énergie renouvelable (palier demi-étage 1er) La mise au point de cellules solaires efficaces et bon marché constitue encore un défi technologique.

Parmi les nouveaux systèmes étudiés, les cellules à oxydes photosensibilisés par des colorants représentent une voie d’avenir car leur rendement atteint celui des cellules en silicium amorphe. Nous présenterons le fonctionnement de ces cellules et nous réaliserons une démonstration avec un dispositif test.
T. Toupance, Y. Nicolas


Atelier 31 : Pollution des milieux aquatiques (salle et palier 2ème étage)

L’atelier présentera les sources de pollution et les principaux polluants rencontrés en milieux aquatiques ainsi que les outils analytiques permettant d’évaluer l’ampleur de cette pollution et ses conséquences sur la santé des organismes vivants. Des démonstrations permettront d’illustrer (i) les techniques d’extraction et d’analyse des polluants organiques, (ii) les méthodes prédictives pour l’évaluation de la réactivité et de la toxicité des molécules chimiques et enfin (iii) les modèles et outils biologiques permettant la caractérisation des effets toxiques des polluants sur les organismes aquatiques.
H. Budzinski, J. Cachot.



CIRCUIT SCIENTIFIQUE BORDELAIS - 18 et 20 NOVEMBRE 2008 – ENSCPB


Atelier 21 : La chimiluminescence : ce que « les Experts » ne vous ont jamais expliqué

Dans un premier temps, l’objectif est de présenter quelques expériences très visuelles qui permettent de produire de la lumière de différentes couleurs par mélange de 2 solutions. Dans un second temps, il s’agit de montrer le fonctionnement d’une fibre optique et comment la combinaison de ces différentes techniques permet de réaliser des capteurs.
S. Pinet (groupe NSysA)


Actualités

Publication dans Angewandte Chemie International Edition - GSM
13 janvier

Sébastien Bonhommeau, David Talaga et Julien Hunel du GSM ont (...)