Synthèse et Activité de Substances Naturelles d’intérêt biologique


Pour plus d’information, visitez le site web de notre équipe au sein de l’Institut Européen de Chimie et Biologie :
http://www.iecb.u-bordeaux.fr/
http://www.sasn.u-bordeaux1.fr/


Les activités de notre équipe concernent la chimie et la biologie des substances naturelles avec un intérêt tout particulier pour les phénols et les quinones. Notre équipe et ses plus proches collaborateurs rassemblent des scientifiques dont les compétences couvrent les différents aspects de la chimie des substances naturelles : extraction et purification, détermination structurale, hémisynthèse et synthèse totale, synthèse d’analogues, biosynthèse, modélisation moléculaire et évaluation biologique. Chimistes organiciens de formation, nous développons de nouvelles méthodologies de synthèse sélective, afin d’accéder aux molécules que nous ciblons de la manière la plus efficace possible.


Ces activités s’articulent aujourd’hui autour de 3 grands axes :

1° Electrochimie et chimie des iodés hypervalents pour la désaromatisation oxydante des phénols – Application à la synthèse totale de substances naturelles bioactives.

2° Réactivité chimique, synthèse, biosynthèse et évaluation biologique des phénols et polyphénols d’origine végétale.

3° Conception rationnelle et synthèse de peptidomimes antigéniques pour la modulation de la réponse immunitaire cellulaire



Composition de notre équipe :

Personnel permanent

QUIDEAU Stéphane, Professeur
s.quideau@ism.u-bordeaux1.fr

DEFFIEUX Denis, Maître de Conférences, HDR
d.deffieux@ism.u-bordeaux1.fr

JACQUET Rémi, Technicien
r.jacquet@ism.u-bordeaux1.fr

POUYSEGU Laurent, Maître de conférences
l.pouysegu@ism.u-bordeaux1.fr





Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Actualités

La synthèse organique bordelaise à l’honneur !
18 décembre 2017

Stéphane Quideau est le lauréat 2017 du prix de la Division de (...)


Publication d’un article dans Nature Chemistry - Groupe COMEX
31 mai

Des chercheurs du groupe COMEX ont mis en évidence le comportement (...)